Actualité Automobile

10 nov

12 points-clés pour faire baisser sa prime d’assurance auto !

12 points-clés pour faire baisser sa prime d’assurance auto !

Comment payer son assurance moins chère ? C’est l’une des questions majeures des conducteurs. Plusieurs critères entrent en jeu, mais une chose est sûre, toutes les techniques sont bonnes pour récupérer quelques euros…


1. Comparez encore et encore !

C’est en comparant les assurances auto que vous allez trouver la perle rare. Pour y voir plus clair entre toutes les assurances auto, divers comparateurs d’assurance sur internet vous permettent d'obtenir des devis les plus adaptés à votre véhicule et à vos besoins. Comparer pour économiser en moyenne jusqu’à 335€ pour les mêmes garanties, pourquoi attendre !?

2. Roulez moins et mieux !

Avec un kilométrage variant de 5 000 à 8 000 km, pensez à l'assurance «au kilomètre» pour bénéficier d’une réduction sur votre prime d’assurance auprès de la majorité des assureurs. De plus, en l’absence d'accident responsable sur une période d’un an, vous verrez votre cotisation baisser pour atteindre le plus faible coefficient de bonus-malus possible, soit 0,5.
 

3. Évitez d’utiliser votre véhicule pour un usage professionnel

Tout le monde le sait, mais il est important de le rappeler, les assureurs prennent en compte l’usage du véhicule dans le calcul du montant de la prime. Il est évident qu’en utilisant votre voiture pour le travail, vous passez plus de temps au volant… Vous augmentez ainsi le niveau de risques. Néanmoins, il reste primordial d’en informer votre assurance si votre véhicule vous est indispensable pour travailler ! Ne négligez pas cette information auprès de votre assureur...

4. Augmentez votre franchise

Vous avez la possibilité d’alléger votre cotisation annuelle de 10 à 15% en contrepartie de l’application d’une franchise dommages plus élevée. Il est important de savoir qu'en cas d’accident dont vous êtes responsable, une part supplémentaire des réparations de votre véhicule sera à votre charge. Eh oui ! On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre…

5. Passez la conduite accompagnée

Vous êtes jeune ? Alors profitez-en pour suivre le cursus d’apprentissage anticipé de la conduite (AAC) ! Une fois votre permis en poche, dites adieu à la surprime jeune conducteur. À la clé, 20% d’économie en moyenne (ce pourcentage peut varier selon les assurances).

6. Profitez de l’assurance de vos parents

On ne vous le dira jamais assez, mais profitez de vos parents ! S'inscrire en tant que «jeune permis» comme conducteur secondaire sur une voiture de la famille sera avantageux pour tout le monde. Les parents verront une majoration de prime légère et le jeune conducteur, n’ayant pas suivi le cursus ACC, sera épargné de la surprime jeune conducteur le jour où il devra assurer sa propre voiture.

7. Stationnez dans un garage

En toute logique, les voitures profitant d’un garage sont les moins soumises aux vols, aux actes de vandalisme ou au fait d’être endommagées à l’arrêt par d’autres voitures. Alors n’oubliez pas de mentionner que vous stationnez votre voiture dans un garage, ceci doit normalement amener votre assureur à revoir la cotisation à la baisse.

8. Déclarez-vous comme conducteur exclusif

Vous êtes seul à conduire votre voiture ? Dites-le à votre assurance et bénéficiez d’une réduction de 5 à 10%. Si cela est faux et que l’assureur s’en aperçoit, vous risquez de sévères pénalités (franchise plus élevée, voire non-couverture si l’assureur s’aperçoit que le tiers en question est le conducteur habituel du véhicule)... Petit conseil d’AutoJM, ne vous aventurez pas dans des situations dangereuses !

9. Valorisez vos acquis

Tout est bon à savoir pour votre assureur ! Vous avez suivi un stage de conduite ? Dites-lui ! Il en est de même si vous avez des antécédents sans sinistre. Et si votre société d'assurance vous propose une formation de conduite, ne refusez pas ! Cela vous permettra de diminuer le montant de votre prime d’assurance.

10. Équipez votre véhicule d’un antivol

Investissez dans un bras antivol pour protéger votre véhicule contre le vol. Cette technique accessible à partir d’une vingtaine d’euros devrait normalement faire baisser votre cotisation.

11. Basculez sur une assurance au tiers

Quand les années passent, la valeur de votre véhicule diminue… Jusque-là on ne vous apprend rien ! Si vous possédez un véhicule ayant bien vécu, il devient plutôt intéressant de basculer vers une assurance au tiers simple qui ne couvre plus que les dommages causés à autrui. En effet, lorsque les réparations vous coûtent plus cher qu’un changement de véhicule lors d’un dommage (vol, vandalisme, accident), n’hésitez plus ! Malgré tout, vous pouvez améliorer la couverture de votre voiture avec des garanties personnelles optionnelles pour le conducteur.

12. Choisissez le bon véhicule

Le coût de votre assurance varie principalement en fonction de la voiture que vous possédez… D’après le journal Auto Plus, les voitures les plus sujettes aux vols sont les citadines type Smart Fortwo, Citroën DS3 ou Renault Twingo. De même, les allemandes premiums, type BMW X6 ou Audi de la gamme sportive RS, attirent les voleurs au goût plus luxueux.


Vous êtes toujours à la recherche d’un bon plan pour votre assurance ? Alors, n’hésitez pas à comparer les meilleures offres. Et si vous trouviez enfin le contrat parfait pour vous ?!

 

 

Cet article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir en commentaire :)
ET SURTOUT… N’oubliez-pas de nous suivre sur Facebook, Twitter, Instagram, Youtube et Snapchat ! :D


AutoJM AutoJM AutoJM AutoJM AutoJM

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :