Actualité Automobile
27 dec

Alcool au volant : infos et actu

Alcool au volant : infos et actu

 

S’il y a bien deux choses qui ne font pas bon ménage, c’est l’alcool et la conduite. Depuis plusieurs dizaines d’années, de nombreux slogans publicitaires et de nombreuses campagnes de prévention se succèdent pour créer encore plus le choc auprès des automobilistes afin de réduire les accidents liés à l’alcool. En 1975 on entend pour la première fois “boire ou conduire, il faut choisir”. En 2005, c’est la série des publicités avec SAM, autrement dit “celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas”. Avec les fêtes de fin d’année, les publicités sont omniprésentes. On en profite pour faire un tour sur les choses à savoir à propos d’alcool et de conduite.

sam volant

En chiffres

 

Réglementations et accidents

Actuellement, le taux d’alcool autorisé est de 0,5 g/l de sang pour les conducteurs confirmés, et 0,2 g/l de sang pour les personnes en permis probatoire. L’alcool est en cause dans près de 30% des accidents de la route mortels

 

Les fêtes de fin d’année

Le site quel-assureur.com a réalisé une enquête d’opinion publique sur l’alcool au volant en période de fêtes. Des chiffres relayés par le site stephanelarue.com. 2246 français ont été interrogés, dont 48% de femmes et 52% d’hommes, majeurs et titulaires du permis B.

- 68% des français boiront plus de deux verres, soit plus que le seuil maximal autorisé

Parmi les idées reçues sur l’alcool au volant, on retrouve les astuces qui permettraient de faire baisser le taux d’alcoolémie. Bien évidemment, aucune d’entre elles n’est efficace, mais de nombreux automobilistes semblent convaincus.

- 38% d’entre eux croient aux bienfaits des bonbons à la menthe
- 29% pensent que le sport peut faire baisser le taux d’alcoolémie
- ils ne sont que 8% à faire confiance aux douches froides

Dans les autres astuces, on retrouve le plat de pâtes bien garni, le café bien corsé ou une cuillère d’huile d’olive. Autant de remèdes qui n’en sont pas, puisque seul le temps permet au corps d’éliminer.

Pour cette enquête, la question des bons réflexes et des opinions a également été abordée.

sécurité routière

- 78% des personnes interrogées ont déjà retenu un proche en état d’ébriété
- 77% sont favorables au renfort des contrôles routiers les soirs de fêtes.
- 59% sont pour la mise en place de l’éthylotest anti-démarrage
- 35% sont pour la tolérance zéro concernant l’alcool au volant. 

Ces deux dernières thématiques sont d’actualité, et pour cause, la mise en place de l’éthylotest anti-démarrage a déjà été évoqué lors des élections de 2017, et certains conducteurs l’ont même adopté.  

 

Ethylotest anti-démarrage

éthylotestL’éthylotest anti-démarrage consiste à créer un système de blocage du moteur relié à un éthylotest. Si ce dernier affiche un résultat négatif (soit un taux d’alcoolémie de 0 ou inférieur/égal à la limite autorisée), le conducteur a deux minutes pour démarrer le véhicule. Un deuxième test pourra être demandé pendant la conduite afin de vérifier que le conducteur est toujours à un taux d'alcoolémie autorisé ou nul. Si l’éthylotest est positif (taux d’alcoolémie supérieur à la limite autorisée), le véhicule ne peut démarrer. 
Les autocars et bus scolaire sont déjà équipés des éthylotests. Pour équiper son véhicule, il faut compter environ 1300 euros pour l’achat d’un appareil, ce qui est contraignant pour les automobilistes.

 

alcool au volantAlcoolémie à taux zéro

Plus contraignant encore et sujet à débat, un taux d’alcool limité à… 0 ! Une idée évoquée qui ne devrait pas aboutir en France et pour cause, l’alcoolémie peut être supérieure à 0 à la simple prise d’un médicament ou en mangeant des plats cuisinés avec de l’alcool. Malgré cela, certains de nos voisins européens appliquent ce taux zéro : la Hongrie, la Roumanie, la République Tchèque, la Slovaquie ou encore la Bulgarie

Un taux d’alcoolémie supérieur à 0,5 g/litre de sang et inférieur à 0,8 g/litre de sang entraîne un retrait de 6 points sur le permis et 135€ d’amende

Pour un taux d’alcoolémie de 0,8g/litre de sang ou plus, le conducteur perd 6 points, pourra payer jusqu’à 4500€ d’amende, avec retrait de permis de 1 an maximum et obligation de passer par un stage de sensibilisation.

 

Soyez prudent sur les routes. Toute l'équipe d'AutoJM vous souhaite un très bon réveillon, et une bonne année 2020 !

 

via GIPHY

 

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez-pas de nous suivre sur Facebook, Twitter, Instagram, Youtube et Snapchat !

Facebook AutoJM Twitter AutoJM Instagram AutoJM Youtube AutoJM Linkedin

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :