Actualité Automobile
07 sep

Automobile : Les changements au 1er Septembre

Automobile : Les changements au 1er Septembre

De nombreuses modifications concernant le secteur de l’automobile auront lieu au mois de septembre. On vous en dit plus sur ce qui va changer pour vous, afin de continuer à rouler en toute tranquillité.

Les ZFE se développent davantage en France

 

Si vous n'avez jamais entendu ce terme, il est fort probable que vous l’entendiez désormais de plus en plus. Déjà présentes dans les grandes métropoles comme Paris, Lyon ou encore Grenoble, les zones à faibles émissions vont également voir le jour à Marseille.

Concrètement, cela signifie que toutes les voitures neuves de Crit’Air 5 et non classées seront interdites de circulation dans ces zones, à n'importe quel moment. Et si vous tentez d’enfreindre la loi, vous risquez une amende allant jusqu’à 135€. Néanmoins, les amendes ne seront distribuées qu’à compter de janvier 2023.

Dans les prochaines années, d’autres métropoles seront appelées à mettre en place des ZFE. C’est notamment la ville de Bordeaux qui devrait être la prochaine sur la liste. Et d’ici début 2025, toutes les agglomérations de plus de 150 000 habitants devront inclure ces zones dans leur environnement.

 

vignettes crit air
(crédit photo par © Adobe Stock)

Une remise carburant plus conséquente

Le sujet revient de plus en plus dans l'actualité : le prix des carburants augmente au détriment des automobilistes qui en ont besoin au quotidien. Face à cela, le gouvernement avait alors décidé de mettre en place une aide spéciale pour soulager le porte-monnaie des français. Ceux-ci bénéficiaient d’une remise de 18 centimes par litre à la pompe, et ce jusqu’à la fin du mois.  

Mais cette aide a été revue à la hausse et prévoit désormais une réduction de 30 centimes par litre jusqu’à la fin du mois d’octobre, puis 10 centimes par litre en novembre et en décembre. Encore plus généreux, le distributeur Total Energies a décidé d’offrir 20 centimes supplémentaires par litre jusqu’à fin septembre dans ses stations. Un petit coup de pouce qui n’est donc pas négligeable, même si l’on espère tous que le prix du carburant reviendra à la “normale” d’ici 2023. 

 

prix du carburant rentrée 2022
(crédit photo par Challenges.fr)

L’arrivée des voitures autonomes en France

Depuis le 1er septembre, les voitures électriques autonomes sont autorisées à circuler en France. En d’autres termes, les conducteurs peuvent dès lors effectuer des trajets sans prendre les commandes de leur véhicule. Néanmoins, cette avancée ne concerne pour l’instant en France que les voitures autonomes de type 3, qui ne peuvent pas aller au-delà de 60km/h.

A noter que pour ce type de véhicule, le conducteur doit tout de même rester vigilant car il devra reprendre le contrôle de l’automobile en cas de problème. Cependant, sa responsabilité ne sera pas engagée si un incident se produit. En effet, c’est le constructeur qui sera dénommé responsable du sinistre.
 

voiture autonome(crédit photo par lepoint.fr)

 

Stationnement payant pour les 2 roues à Paris

 

parking payant 2 roues à ParisUn nouveau pas a été franchi dans la réforme du stationnement mise en place à Paris : dès le mois de septembre, le stationnement des 2 roues motorisés devient payant.

Cette mesure s’inscrit dans un contexte d’urgence climatique, afin d’inciter la population à moins polluer.

Concernant le tarif du stationnement celui-ci semble différent selon si on est résident, visiteur ou un professionnel.
La Mairie de Paris donne plus de détails concernant les tarifs ainsi que les emplacements réservés sur son site internet, et gare à celui qui ne respecterait pas ses règles car l'amende peut s'élever à 37.50€, en fonction de la zone.
 

Mise en place de nouveaux radars

 

Pour la rentrée, le gouvernement annonce la mise en place de tous nouveaux radars dotés de systèmes plus performants. Nous pouvons notamment citer les voitures radars, mobiles et banalisées, ainsi que les cabines de radars améliorées qui flashent désormais près de 4 fois plus qu'un radar fixe, avec un meilleur cadrage du cliché et un développement géographique plus conséquent. En effet, l’objectif est d’implanter presque 300 radars supplémentaires pour fin 2022.

 

radar tourelle 2022
(crédit photo par l'Argus.fr)

 
 

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook, Instagram, Youtube et LinkedIn !

Facebook AutoJM Facebook Instagram Facebook Youtube Facebook LinkedIN

 

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :