Actualité Automobile
09 dec

Immatriculations en novembre 2020 : moins de dégâts qu'au premier confinement

Immatriculations en novembre 2020 : moins de dégâts qu'au premier confinement


Le mois de novembre a été marqué par un reconfinement qui a forcé la fermeture des concessions automobiles. Un nouveau coup dur pour les professionnels de ce secteur qui peinent à remonter la pente pour tenter tant bien que mal de limiter la baisse des ventes pour l’année 2020. Si les immatriculations sont plutôt basses pour ce mois de novembre, les chiffres restent moins inquiétants que ceux du premier confinement. Cependant, tous les constructeurs (ou presque) ont vu leurs ventes chuter pour ce onzième mois de l’année. Voici les détails.
 

Combien d'immatriculations réalisées au mois de novembre 2020 ?

Pour le mois de novembre, la baisse des immatriculations est à 27%, avec 126 048 véhicules neufs immatriculés pour le mois, contre 172 735 pour le mois de novembre 2019. Sur le cumul des onze mois, la baisse totale représente 26,9%, pas si loin de la prévision de -25% qui avaient été donnée lors du premier confinement.
 

Quelle part de marché par motorisation ?

Et si on se penche sur les parts de marché des différentes motorisations, l’Essence représente 47,9%, contre 31,1% pour le Diesel, et 20% pour les véhicules propres (hybrides rechargeables et électriques). 
 

Quels sont les véhicules les plus vendus ?

Pour ce qui est des véhicules les plus populaires, la Peugeot 208 continue d’être une concurrente de taille à la Renault Clio 5 en se hissant en 1ère place du podium devant elle. On retrouve en dernière place du podium le Peugeot 2008, le SUV restylé depuis quelques mois garde la cote. La quatrième place est occupée quant à elle par la Citroën C3 troisième génération, suivie par le SUV Dacia Sandero
 


Tous les constructeurs automobiles (ou presque) en chute libre

Le mois de novembre est un triste mois pour l’ensemble des constructeurs automobiles concernant les immatriculations du territoire. Le groupe Renault est affaibli par une baisse considérable de -34,2% d’immatriculations, dont 34,8% d’immatriculations en moins pour le constructeur au losange et 31,9% de moins pour le constructeur Low-cost Dacia. PSA ralentit sa chute mais son score de -23,4% ne lui permet pas de tirer son épingle du jeu. Peugeot enregistre une baisse de 19,7% d’immatriculations, et Citroën atteint -33,2% de baisse. 

Les constructeurs étrangers sont tous affaiblis et pas légèrement : le coréen Hyundai enregistre une baisse spectaculaire de  -56,2%, Ford suit avec -41,7% d’immatriculations, suivi par Nissan avec -38,6%, Fiat avec -37,4%, BMW avec -29,9% ou encore l’Allemand Volkswagen qui enregistre -23,4% d’immatriculations. La baisse est plus limitée pour les constructeurs automobiles Audi et Toyota, qui enregistrent respectivement -13,5% et -10,5% d’immatriculations pour ce mois de novembre 2020.

Seuls contre tous, ces constructeurs automobiles ont réussi à être dans le vert pour le mois de novembre : 
- Smart avec +30%
- Land Rover avec +15,4%
- Mini avec +1%

 

Il va falloir créer de très bonnes affaires pour espérer rattraper les pertes de ces derniers mois et garder la tête hors de l’eau pour bien commencer l’année 2021. Pour soutenir les constructeurs automobiles, l’Etat a décidé de reporter à juin 2021 les changements prévus pour les bonus et malus écologiques. Rendez-vous dans quelques semaines pour une vue d’ensemble des dégâts causés par la crise sanitaire sur les ventes automobiles de l’année 2020.

 

 

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez-pas de nous suivre sur Facebook, Instagram, Youtube et LinkedIn !

Facebook AutoJM Instagram AutoJM Youtube AutoJM Linkedin

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :