Actualité Automobile
04 nov

Immatriculations : le rebond se poursuit en octobre

Immatriculations : le rebond se poursuit en octobre

Un troisième mois consécutif de hausse des ventes 

Après une augmentation du niveau des ventes de voitures neuves enregistrée en août et le mois dernier, octobre a suivi la même tendance avec une hausse de 5.45% par rapport au même mois de 2021. Concrètement, ce chiffre se traduit par l’immatriculation de 124 981 véhicules particuliers neufs contre 118 519 il y a un an. Malgré cette relative embellie qui intervient dans une période d’inflation (+6.2%), le marché de l’automobile reste dans la zone rouge sur les dix premiers mois de l’année (-10.3%).  

 

Peugeot conserve la tête, Dacia double Renault 

Avec 76 606 unités vendues au mois d’octobre (+6.2%), Peugeot reste en pôle position grâce à l'intérêt confirmé pour la nouvelle 208. La marque au Lion est largement représentée dans ce classement des ventes de véhicules neufs avec quatre modèles qui figurent dans le Top 10 (Peugeot 2008, Peugeot 308 et Peugeot 3008 respectivement aux 5e, 7e et 8e place).  

Renault et sa Clio V (51 939 unités : +4.2%) perd sa place de dauphin de Peugeot au profit de la Dacia Sandero 3 qui affiche une progression similaire (+4.2%) mais avec davantage de véhicules vendus (52 339 unités). 

 

Top 10 des voitures les plus vendues en France en octobre 2022 

          1. Peugeot 208 II (+6.2%) 

          2. Dacia Sandero 3 (+4.2%) 

          3. Renault Clio V (+4.2%) 

          4. Citroën C3 III (+4%) 

          5. Peugeot 2008 II (+3.5%) 

          6. Renault Captur II (+3.1%) 

          7. Peugeot 308 III (+2.8%) 

          8. Peugeot 3008 II (+2.3%) 

          9. Dacia Duster 2 (+2.1%) 

        10. Renault Arkana (+2.1%) 

Le recul des constructeurs français  

Le rebond enregistré au mois d’octobre revêt un caractère relatif pour les constructeurs français qui affichent des niveaux de ventes en baisse. Le groupe Stellantis (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Alfa-Romeo, Fiat, Jeep, Maserati et Dodge) enregistre en effet une diminution de l’ordre de 4.42% comparé à octobre 2021, à l’instar du groupe Renault (Renault, Dacia et Alpine) qui présente une baisse de 5.64% malgré les hausses de Dacia (+3.64%) et Alpine (+1.22%). 

Ce sont finalement les constructeurs étrangers qui tirent leur épingle du jeu et notamment les marques du groupe allemand Volkswagen (+26.95%), BMW (+8.08%), Toyota (+50.63%), Ford (+52.75%), Nissan (+15.41%), Volvo (+ 9.42%) et Tesla (+82.21).  

 

Toyota chipe la 3e place du marché français à Citroën 

Comme en septembre, Peugeot tient son rang de leader du marché automobile français avec une part de marché de 16.9% devant Renault (pénétration de 14.7% sur ce mois d’octobre) et Toyota (8.2%). Événement rare, le constructeur japonais devance la marque aux chevrons (8.2% également) de quelques unités et occupe la troisième place sur le marché français. Au pied du podium, Citroën est désormais talonné par Dacia (part de 8.1%) qui arrive en 5e position. Kia (7e) et Hyundai (9e) se hissent également dans le Top 10 des marques les plus vendues avec des ventes qui progressent respectivement de 5.2% (4 292 unités) et 2.6% (3 868 unités).  

 

L’électrique conforte sa position sur le marché de l’auto 

Avec une part de marché qui s’établit à 13% au mois d’octobre 2022, les ventes de véhicules électriques (comprenant également les voitures à hydrogène) continuent leur progression et dépassent même pour la seconde fois les véhicules diesel (16 861 électriques contre 16 850 diesel). Sur les 10 premiers mois de l’année, le parc essence représente 37.6% de parts de marché (41% en 2021) contre 16.1% pour le diesel (21.7% en 2021) et 12.8% pour l’électrique (8.9% en 2021). 

 

Le marché de l’occasion en marche arrière 

Une nouvelle fois, le marché des véhicules d’occasion est en repli au mois d’octobre (-13.8% pour 439 421 transactions). En cause : la forte baisse des immatriculations de voitures neuves toutes ces dernières années, alliée au niveau de vente des voitures d’occasion de moins de 5 ans (-25% avec 137 266 unités). Seuls les véhicules d’occasion de plus de 10 ans résistent tant bien que mal à cette tendance (-4.6%). 

 

 

 

 

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook, Instagram, Youtube et LinkedIn !

Facebook AutoJM Facebook Instagram Facebook Youtube Facebook LinkedIN

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :