Actualité Automobile
03 oct

Le Mondial de l’Auto dans les starting-blocks

Le Mondial de l’Auto dans les starting-blocks

Nouvelle Peugeot 408 et nouveau Renault Austral en tête d’affiche  

Annulé en 2020 en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, le Mondial de l’Auto de Paris fait son grand retour avec une édition 2022 prévue du 17 au 23 octobre au Parc des Expositions de la Porte de Versailles. À cette occasion, les constructeurs de l’Hexagone tels que DS Automobiles ainsi que les stars du Salon Peugeot et Renault seront présents pour permettre aux visiteurs de voir de plus près leurs nouveaux modèles de voitures. 

Le DS7 Crossback laisse place au nouveau DS7 

Du côté du groupe Stellantis, DS ambitionne de capter l’attention des visiteurs avec la présentation du DS3 restylé et du nouveau SUV DS7. Exit le DS7 Crossback, le SUV de nouvelle génération adopte un nouveau nom et subit quelques modifications physiques et technologiques. Outre son identité lumineuse composée de 33 LED pour chaque groupe de 4 traits lumineux, il bénéficie d’un intérieur soigné et des technologies de pointe telles que DS Drive Assist ou la vision 360°. 

La nouvelle Peugeot 408 star du Salon ? 

Aux côtés d’un concept-car, la marque au Lion profitera de l’occasion pour dévoiler la silhouette d’inspiration FastBack de la nouvelle berline 408. Fabriquée en versions Essence PureTech 130 EAT8 S&S et hybride rechargeable, elle allie puissance et efficience pour un confort de conduite optimal. Déjà disponible sur la gamme Peugeot 308, le nouveau blason est fièrement arboré sur cette berline aux allures de SUV dont les crocs lumineux révèlent une posture féline.  

Le nouveau Renault Austral entend lui voler la vedette 

Le Losange aura à cœur de promouvoir son SUV Austral face à la concurrence du Peugeot 3008. Marqué par un design athlétique et une signature lumineuse distinctive, le nouveau SUV Renault Austral est doté d’un moteur turbo-essence inédit de 3 cylindres 1.2 TCe associé à une micro-hybridation de 48V. Le SUV possède également une motorisation E-Tech full hybrid de 200 ch qui se recharge en roulant. Ce véhicule combine habilement ergonomie et modularité grâce à son espace généreux entre les sièges, sa banquette arrière coulissante et son volume de coffre jusqu’à 575 dm3. Renault profitera de l’occasion pour présenter le nouveau visage de la gamme Dacia –notamment le ravalement de façade du Duster- qui arbore un nouveau logo. 

Hopium et NamX : des nouveautés sur le marché des véhicules propres 

Les jeunes marques françaises Hopium et NamX seront également de la partie afin de présenter au grand public leurs véhicules à hydrogène Hopium Machina Vision et le SUV NamX HUV. Les deux start-up qui misent sur le développement dans les prochaines années de ce type de carburant écologique seront en opération promotion sur le Salon de Paris, tout comme la société française FlexFuelEnergy Development spécialisée dans les boîtiers éthanol. 

 

Les outsiders profitent de l’absence de plusieurs constructeurs 

Le groupe Volkswagen qui comprend la marque éponyme, mais aussi Audi, Seat, Cupra, Skoda, Bentley, Porsche et Lamborghini, devrait quant à lui faire l’impasse sur le Salon. À l’instar de Tesla, Mercedes-Benz, du groupe BMW (Mini et Rolls-Royce) et de Citroën qui pourraient briller par leur absence.  

Fisker et Ora en opération séduction 

Après sa berline hybride Karma présentée au début des années 2010, l’américain Fisker profitera de l’absence de son voisin californien Tesla pour exposer son SUV Ocean qui s’apprête à intégrer le marché français. En attendant de développer une véritable gamme, le groupe chinois Great Wall Motors espère convaincre la clientèle européenne avec sa Funky Cat. Cette compact 100% électrique de la marque Ora prendra place aux côtés des trois modèles de la marque BYD : le SUV Atto 3, le crossover Tang et la Byd Han.  

L’atypique Microlino et sa carrosserie en aluminium 

Le suisse Microlino AG, spécialisé dans la production de petits engins (vélos, trottinettes) et autres voitures électriques à mi-chemin entre la micromobilité et le monde de l’auto-moto, mettra en avant sa Microlino. Digne héritière de la BMW Isetta, cette petite électrique d’environ 510 kg au gabarit réduit plafonne à 90 km/h en vitesse de pointe. Équipée d’un moteur de 17 ch, la Microlino dispose d’une autonomie pouvant aller jusqu’à 230 km en plein été (trois batteries de type NMC disponibles d’une capacité de 6, 10.5 et 14 kWh) et dans des conditions strictement urbaines. Avec une structure monocoque en acier et une carrosserie en aluminium, la voiture électrique au prix relativement élevé (20 000 € hors options) devrait facilement constituer l’une des curiosités de ce Mondial de l’Auto version 2022. 

 

 

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook, Instagram, Youtube et LinkedIn !

Facebook AutoJM Facebook Instagram Facebook Youtube Facebook LinkedIN

 

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :