Actualité Automobile
04 mai

Le printemps ne fait pas fleurir les ventes auto

Le printemps ne fait pas fleurir les ventes auto


Eh oui, la belle saison ne semble pas donner envie aux français de changer de voiture. En clair, les ventes continuent leur dégringolade, et les constructeurs automobiles affichent des résultats en rouge. Pour le mois d’avril 2022, on relève 108 723 véhicules immatriculés, soit 22,58% de moins qu’en 2021, et 42,23% de moins qu’en 2019, la dernière année où la dynamique était bonne. 
 

Les ventes auto ne décollent pas... Au contraire


Les groupes automobiles majoritaires sont en baisse

Sur l’ensemble de ses marques automobiles, c’est le groupe Volkswagen qui enregistre la baisse la plus importante avec 14 310 immatriculations, soit une baisse de 30,23% par rapport à 2021. Le groupe Stellantis enregistre 35 496 immatriculations, soit une baisse de 29,26%. Le groupe Renault enregistre, quant à lui, une baisse de 20,96% d’immatriculations, soit 23 659 voitures immatriculées en avril 2022. 
 

Nissan est en remontée spectaculaire !

Dans le détail, Peugeot enregistre une baisse de 32,3% d’immatriculations. Citroën est à -33,9%, Renault à -31,7%, Volkswagen à -31,2%, Opel à -32,6%, Toyota à -20,4%, BMW à -18,6%, Audi à -30,9%, Seat à -57% et Fiat à -1,7%. 
Quelques constructeurs automobiles arrivent à des résultats en hausse : c’est le cas de Ford qui progresse de 10,9%, Kia qui progresse de 9,1%, ou encore Dacia qui progresse de 6,5%. Nissan affiche la plus belle remontée avec +47,8% d’immatriculations en avril 2022.
 

Le bilan des ventes automobiles au 4ème mois de l'année

Sur les 4 premiers mois de l’année, la baisse du mois d’avril est la plus importante, alors que le mois de février a été le plus épargné. Les immatriculations par rapport à 2021 sont les suivantes :

- Janvier 2022 : - 18,6%
- Février 2022 : - 13%
- Mars 2022 : - 19,5%
- Avril 2022 : - 22,6%
 

La voiture électrique a de l'avenir


 

Les voitures électriques continuent leur ascension avec une progression de 32,7% au mois d’avril 2022. Ils atteignent une part de marché de 11,7% pour le mois d’avril, et 11,9% pour les 4 premiers mois. Les modèles hybrides classiques augmentent de 18,7%, tandis que les modèles essence et diesel affichent respectivement -33,5% et -48,1% d’immatriculations. Les véhicules rechargeables sont également en baisse, avec -6,8% d’immatriculations.
 

Top ventes par véhicule

Du côté des véhicules, la Peugeot 208 est en tête des ventes, avec 5866 ventes, suivie par la Citroën C3 et ses 4380 ventes. La 3ème place est pour la Peugeot 308, la 4ème place pour le Dacia Sandero et la 5ème place pour le Renault Captur. 

 

Les ventes automobiles sont, certes, en déclin, mais ce n’est pas le cas du chiffre d’affaire des constructeurs. La crise sanitaire et la pénurie de semi-conducteurs ont poussé ces derniers à prendre des mesures : chômage technique pendant les confinements et période d’activité basse, ou encore production des modèles haut de gamme privilégiée, faute d’un apport suffisant de semi-conducteurs. De ce fait, les économies réalisés sur les salaires et les marges réalisées sur les ventes des modèles plus chers ont permis, notamment à Stellantis, de réaliser un beau chiffre d’affaire pour 2021. Ce sont malheureusement les consommateurs, automobilistes donc, qui en subissent les conséquences. 

 

 

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook, Instagram, Youtube et LinkedIn !

Facebook AutoJM Instagram AutoJM Youtube AutoJM Linkedin AutoJM

 

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :