Automobile Peugeot
29 nov

L’équipe Marketing d’AutoJM a testé la e-208

L’équipe Marketing d’AutoJM a testé la e-208

La marque au Lion a lancé, à l’occasion de la sortie de la e-208, le Peugeot Electric Tour : du 28 octobre au 10 décembre 2019, c’est plus de 100 villes qui ont accueilli ou accueilleront, le temps d’un week-end, la Nouvelle 208 en version électrique. Pour vous, AutoJM a testé la e-208 : Pauline, assistante e-marketing a joué la conductrice et Aurélia, responsable marketing a pris la place de passagère à l’arrière. Voici leurs impressions :

 

Question : En tant que potentielles acquéreuses, le physique de la 208 est-il un premier pas vers l’achat ou un frein pour vous ?

Pauline : Esthétiquement, la 208 a toujours été une voiture plaisante. Son gabarit la rend modeste mais elle a des atouts physique certains sur ce restylage : des feux avant en forme de dents de Lion, une calandre chromée, ou encore des courbes plus larges et marquées. Je suis séduite par cette version.

208 électrique I-cockpit

Aurélia : La 208 est un véhicule qui fonctionne bien, et c’est sûrement parce qu’elle a un caractère physique propre à elle. C’est une citadine séduisante et qui adopte les codes des autres véhicules Peugeot. Si on aime la marque au Lion, on aime forcément la 208.

 

Question : Trouvez-vous que la 208 soit futuriste question décoration intérieure ?

Pauline : On apprécie bien évidemment le I-cockpit de Peugeot que l’on retrouve dans ce restylage de la 208, mais avec un compteur numérique en 3D et une tablette 10 pouces. Le tableau de bord est plutôt agréable, high-tech, bien qu’il manque un petit quelque chose pour utiliser le terme futuriste.

Peugeot 208 électrique

Aurélia : De ce côté là, la Nouvelle 208 en version électrique ne m’a pas impressionnée : elle intègre le même I-cockpit que ses soeurs en version thermique, ce qui laisse penser que la version électrique n’a pas demandé un travail plus approfondie. Elle est bien sûr très design, mais il lui manque des touches plus futuristes.

 

Question Pauline : La conduite a-t-elle été agréable ? 

Pauline : C’était riche en nouveautés pour moi ! Je n’avais jamais conduis de voiture électrique, alors j’avais tout à découvrir, et le bilan est très positif : le mode sport permet des accélérations très franches, l’ambiance est ultra silencieuse mais c’est vraiment agréable, et le freinage se fait simplement en relâchant l’accélérateur. C’est une bonne chose pour palier à l’usure des plaquettes de frein par exemple, mais c’est un coup à prendre. Si on lâche trop vite l’accélérateur, ça crée un à-coup. Le seul bémol pour moi est peut-être le clignotant, un peu bruyant quand on s’habitue à l’ambiance silencieuse dûe au moteur électrique.

 

Question Aurélia : En tant que passagère, que pensez-vous du confort général ?

Aurélia : Je dirais, comme l’a souligné Pauline, que le silence est extrêmement agréable. En tant que passager, on communique de façon moins bruyante avec le conducteur qui est devant quand les bruits sont réduits. Cependant, j’émets quelques points négatifs sur le confort : le toit panoramique teinté donne une ambiance plutôt sombre à l’arrière, malgré l’essai réalisé en plein après-midi. A l’arrière, nous avons 2 liseuses, mais pas bien placées : il faut se retourner pour les allumer et elle semble peu lumineuses. Hormis ces deux points, les sièges sont plutôt confortables, l’espace est suffisant et c’est sans aucun doute un point essentiel.

 

Question : votre avis général sur la e-208 ? 

Pauline : C’est une belle voiture, la conduite est agréable, elle embarque toutes les technologies récentes que les conducteurs apprécient : des aides à la conduite comme l’alerte au franchissement involontaire de ligne, le compteur 3D intègre la carte GPS avec les instructions et ça évite de tourner la tête, et, en tant que conductrice d’une Peugeot 208 version précédente, j’ai remarqué que la caméra de recul était plus précise, les lignes suivent les mouvements du volant, ce qui permet de se garer plus facilement !

Aurélia : C’est une belle voiture, silencieuse, plutôt spacieuse, mais il y a quelques petites choses qui pourraient être améliorées : le toit ouvrant possède un rideau que l’on ouvre et ferme manuellement… Un comble pour une électrique, même si ce n’est qu’un détail. Elle manque d’un petit plus pour la rendre surprenante, mais ça ne change rien à ses atouts : elle embarque de belles technologies et peut être une concurrente de taille sur le marché de l’électrique.

 

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez-pas de nous suivre sur Facebook, Twitter, Instagram, Youtube et Snapchat !

Facebook AutoJM Twitter AutoJM Instagram AutoJM Youtube AutoJM Linkedin

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :