Actualité Automobile
26 dec

Retour sur les années 2010 en automobile

Retour sur les années 2010 en automobile

 

Dans quelques jours s’achèvera l’année 2019, et avec elle toute la décennie des années 2010. Si de nombreuses découvertes, actualités et nouveautés ont bouleversé le monde, le domaine de l’automobile a lui aussi apporté son lot de changements et bouleversements. Retour sur les infos à retenir de ces 10 dernières années.

 

Actualité automobile des années 2010

 

nissan qashqaiMultiplication des SUV

Ils sont devenus, en l’espace de quelques années seulement, les stars du paysage automobile français ET mondial. Les SUV, ou Crossover, regroupent de nombreux critères qui séduisent : ils sont spacieux comme les monospaces, esthétiquement séduisant comme les berlines, et dominants sur la hauteur comme les 4x4. C’est Nissan qui a ouvert le bal avec le Qashqai, premier SUV reconnu : commercialisé en février 2007, le Nissan Qashqai a atteint cette année même la barre des 300 000 ventes en France. En 2010, les Crossover occupaient 10% des parts du marché automobile français. En 2018, 36,4% des véhicules vendus en France sont des SUV. Un succès que l’on pourrait qualifier de dangereux : ces modèles sont considérés comme des gros pollueurs, notamment à cause de leur poids. Les émissions de CO2 qui avaient diminué jusqu’à il y a peu, sont de nouveau en pleine augmentation et la prolifération des voitures SUV sur le marché de l’automobile en est une cause majeure.

 

Malus écologique, bonus écologique et prime à la conversion

De plus en plus, ces termes sont utilisés. Et pour cause, ils témoignent d’un monde de l’automobile qui doit évoluer vers un seul objectif : un parc automobile propre. En clair, le gouvernement Français se bat pour pousser les automobilistes à acheter des véhicules peu ou pas polluants, pour corréler avec les objectifs mondiaux qui sont de préserver l’environnement et réduire la pollution environnementale. Et alors que les SUV ont connu une popularité sans précédent, il est fort probable que les années à venir inversent la courbe et que les ventes diminuent fortement. Ces modèles sont concernés de très près par le malus écologique, taxe visant les automobilistes dont le véhicule pollue plus que la norme imposée. A l’instar de ce malus, le bonus écologique récompense ceux qui achètent ou louent un véhicule neuf en modèle électrique, hybride, hybride rechargeable, soit un véhicule dont les émissions de CO2 sont inexistantes ou très basses. La prime à la conversion, elle, récompense les automobilistes qui mettent hors de route un véhicule diesel immatriculé avant 2001. Ces deux aides sont cumulables et peuvent rapporter quelques 11 000€ au maximum ! Le parc automobile Français connaîtra donc, dans les années à venir, le développement et l’augmentation des modèles écologiques et, d’ici 2040, la suppression progressive des moteurs thermiques. De nombreux bouleversements qui ont connu des causes diverses, et notamment l’affaire Volkswagen

 

Le DieselGate, scandale pour Volkswagen

volkswagen dieselgateSeptembre 2015 : la marque Allemande reconnaît avoir truqué les logiciels de plus de 11 millions de moteurs pour fausser les données sur les émissions polluantes. Le plus gros scandale de la décennie et dont les retombées ont été phénoménales :
- partout dans le monde, Volkswagen a écopé d’amendes - comme en Australie où la marque doit débourser pas moins de 78 millions d’euros - et également de rappels de véhicules pour remplacer les logiciels truqués
- les constructeurs automobiles ont été contrôlés et notamment PSA et Renault, pour qui de possibles sentences sont en cours d’examen
- de nouvelles réglementations sont entrées en vigueur pour pousser les constructeurs à produire des véhicules propres, sous peine d’être surtaxés

 

Une décennie compliquée pour les constructeurs Français 

 

Les montagnes russes pour Peugeot

La décennie a plutôt mal démarré pour la marque au Lion : avec des ventes en baisse, le constructeur automobile a dû fermer l’usine d’Aulnay qui employait 3000 salariés. Après une recapitalisation de 3 milliards d’euros, des partenariats avec l’Etat Français et l’entreprise Dongfeng et l’arrivée de Carlos Tavares, Peugeot a connu une belle remontée. On note notamment un succès inattendu mais incontestable du SUV Peugeot 3008, qui se positionne en 1ère place des SUV les plus vendus en France. 

peugeot 3008

Coup dur pour Renault

Le groupe Renault-Nissan était parti pour passer une décennie sous le signe du succès : après une place de numéro 1 mondial en 2017 et une renommée comme pionnier dans l’électrique - avec la Renault ZOE - et dans le low cost - avec la marque DACIA -, rien ne laissait présager une ombre noir au tableau. Et pourtant, au mois de novembre 2018, Carlos GHOSN, PDG du groupe Renault-Nissan, est arrêté au Japon. Il est accusé d'avoir dissimulé une partie de ses revenus aux autorités nippones. Au fur et à mesure, les chefs d’accusation se multiplient et il est suspecté d’abus de confiance, en plus d’un défaut de déclaration de revenus. Une affaire qui pourrait avoir de lourdes conséquences sur la réputation du groupe automobile… Affaire à suivre.

 

La dernière décennie a été riche en rebondissements pour le domaine de l’automobile. Et tout laisse à penser que les années à venir réserveront de nouvelles surprises. Parmi celles qui ne se cachent pas, le développement de la voiture autonome ou encore l’interdiction des moteurs thermiques. L’avenir nous dira si les objectifs et espérances d’aujourd’hui seront réalisés demain.

 

 

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez-pas de nous suivre sur Facebook, Twitter, Instagram, Youtube et Snapchat !

Facebook AutoJM Twitter AutoJM Instagram AutoJM Youtube AutoJM Linkedin

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :