Actualité Automobile
29 jan

Comment acheter sa voiture neuve en 2018 ?

Comment acheter sa voiture neuve en 2018 ?

2018, une nouvelle année, mais aussi de nouvelles dispositions axées sur la préservation de la planète. Celles-ci touchent particulièrement la consommation des énergies fossiles. Du côté des automobilistes, la loi de finances pour 2018 a prévu des modifications tendant à changer le comportant d'achat de véhicules neufs. À côté des moteurs classiques, l'État accorde plus de faveurs à ceux qui se lancent dans l'investissement d'un hybride ou d'un VE. Quelques points méritent donc d'être éclaircis pour mieux vous orienter dans votre achat de voiture neuve.

 
Écotaxe : le barème revisité pour un équilibrage des comptes de la prime à la conversion
 
Afin de compenser les aides accordées aux ménages souhaitant se débarrasser de leurs vieilles voitures polluantes au profit de véhicules «propres», il semble que l'État a apporté une retouche quant au barème de malus écologique. Désormais, à compter du 1er janvier 2018, le malus va s'appliquer dès que le véhicule de tourisme immatriculé pour la première fois en France dégage un taux de CO2 de 120g/km. L'écotaxe sera alors de 50 €. Celle-ci peut aller jusqu'à 10 500 € pour une voiture dégageant 185 g/km de CO2.

Dans ce cas, si vous comptez acheter une Renault Mégane TCe 100 neuve, prévoyez 50 €. Et si comme nombreux acquéreurs, vous souhaitez échanger votre ancien véhicule contre le modèle le plus vendu en France en 2017 (Renault Clio), vous aurez un malus de 300 €, car le taux de CO2 de la Renault Clio Zen 1.2 16 V est de 130 g/km. Pour en savoir plus, lisez notre article sur la prime à la conversion.
 

La motorisation essence encore «pénalisée» ?
 
Essence diesel 2018
Défavoriser les véhicules à essence n'est pas intentionnel si on se réfère aux émissions de CO2. En effet, l'histoire remonte à la fin des années 2000 lorsque l'État a pris l'initiative de subventionner à coups de bonus écologiques les voitures diesel pour leur soi-disant faible émission de gaz à effet de serre. Reconnu plus tard comme dangereux pour la santé et pour l'environnement, le Diesel est moins plébiscité aujourd'hui. C'est d'ailleurs pour cela que l'État lui a retiré son avantage fiscal en plus d'être grevé de taxe carbone. Ambitieux, le gouvernement actuel pense pouvoir, d'ici 2022, aligner fiscalement le diesel et l'essence. Cette mesure fiscale commence déjà cette année avec une hausse probable de 10 % des taxes sur le gazole.
 
 
Voiture Diesel : les grandes villes s'en mêlent
 
Dans sa politique pour l'assainissement de la circulation à Paris, la mairesse de la Capitale a établi un plan qui vise à retirer les voitures Diesel de la circulation, d'ici 2025. Dans ce plan, les conducteurs seront pénalisés en cas de résistance. Pour l'heure, seuls les véhicules de la catégorie 5 sont concernés. En effet, la ville a mis en place le système de vignettes à 6 catégories pour savoir l'âge du véhicule, son efficacité énergétique ainsi que son taux d'émission de CO2. D'autres villes européennes comme Madrid, Rome et Londres ont cherché des solutions pour maîtriser la pollution atmosphérique.

voitures neuves 2018

Finalement, quelle voiture acheter en 2018 ?
 
Au vu de la position prise par le gouvernement, vous aurez probablement intérêt à vous tourner vers un véhicule essence si la majorité de vos déplacements se fait en ville. Privilégier une petite cylindrée émettant peu de CO2 vous permettra de passer entre les gouttes du malus, ou du moins d’en minimiser le montant. Pour le choix du type de véhicule à acheter, posez-vous les bonnes questions, c’est essentiellement selon vos besoins et votre environnement (situation familiale, ville/campagne, etc). Si vous hésitez encore, Caroom a de bons conseils pour vous aidez à choisir votre nouvelle voiture.
 
Pour ceux qui font de la route, un diesel semble encore être une solution adaptée. Leurs faibles émissions de CO2 leur permettent d’éviter le malus au moment de l’achat, même dans le cas d’un moteur assez puissant. De plus, tous les diesels actuels répondant à la norme Euro 6, ils bénéficient de la vignette Crit’Air 2 … Disons-le, la probabilité que les restrictions de circulation s’appliquent à de tels véhicules est actuellement très faible. Les hybrides et hybrides rechargeables sont aussi une bonne alternative pour les automobilistes qui font des trajets mixtes, et qui sont prêts à s’acquitter du prix souvent élevé à l’achat, d’autant plus ressenti avec la disparition du bonus écologique.
 
Enfin, pour les visionnaires qui considèreraient l'achat d'un véhicule électrique, le gouvernement a maintenu les 6 000 € d'aides accordés aux acheteurs. À cela s'ajoute un bonus écologique de 2 500 €. En bref, ils sont LA solution la plus sûre pour les petits rouleurs.
 
Cet article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir en commentaire :)
ET SURTOUT… N’oubliez-pas de nous suivre sur Facebook, Twitter, Instagram, Youtube et Snapchat !

AutoJM AutoJM AutoJM AutoJM AutoJM

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :