Actualité Automobile
06 avr

Immatriculations auto : les (faux) chiffres du mois de mars

Immatriculations auto : les (faux) chiffres du mois de mars


Il y a un an, le territoire entier était à l’arrêt, et avec lui de nombreuses activités. Le secteur de l’automobile était plongé dans le noir avec un arrêt de la production, une forte diminution des ventes et des immatriculations, et une mise en pause de nombreux projets. Le bilan des immatriculations de ce mois de mars est donc à prendre avec du recul : si les augmentations paraissent irréelles, elles témoignent d’une différence entre un mois de mars 2021 avec une activité normale et un mois de mars 2020 avec un début de confinement. 
 

+191,7% d'immatriculations pour le mois de mars 2021

Le mois de mars enregistre donc une hausse record de 191,7%, soit 182 765 immatriculations. Une augmentation à prendre toutefois à la légère, car les scores de ce mois de mars sont plutôt faibles en comparaison avec les années précédentes : mars 2019 avec ses 225 818 immatriculations, et mars 2018 avec ses 231 110 immatriculations. Le marché automobile reste donc fragile, ce qui laisse présager une année 2021 encore difficile. 
 

Les véhicules électriques et hybrides gagnent des points

Du côté des motorisations, le diesel a de moins en moins la cote : il perd presque 10 points et représente, pour ce mois de mars 2021, seulement 24,4% des véhicules immatriculés. La part des voitures essence est de 43,5%, et celle des véhicules hybrides et électriques est de 29,9%, une nette amélioration pour les modèles propres.
 


 

Stellantis et Renault encore fragiles

Du côté des groupes automobiles, Stellantis s’impose comme le groupe qui a écoulé le plus de véhicules grâce à la réussite des modèles Peugeot, avec une augmentation de 17% des immatriculations pour la marque en comparaison avec mars 2020. Fiat affiche également une augmentation de ses immatriculations à +10,4%. De quoi rattraper un peu les baisses enregistrées par DS (-20,8%), Alfa Romeo (-11,1%) et Opel (-8,2%). Le groupe Renault arrive lui aussi à s’en sortir positivement grâce aux nombreuses ventes du Dacia Sandero
 

La Peugeot 208 toujours en tête des ventes

Le classement des voitures les plus vendues pour ce mois de mars 2021 n’offre pas de surprise ou de nouveauté, mais il se distingue quelques peu de celui du mois de février : la Peugeot 208 continue d’occuper la première place, suivie cette fois-ci par la Renault Clio 5 en deuxième place, et le Peugeot 2008 perd une place pour prendre la dernière marche du podium. La Citroën C3 sort du podium pour se hisser à la quatrième position, suivie par le Renault Captur, qui fait son retour parmi les 5 meilleures ventes. 
 


 

Bon score pour les véhicules professionnels

Le mois de mars aura néanmoins enregistré un bon score concernant les flottes automobiles, puisqu’il est le meilleur mois de 2021 en termes de ventes de véhicules d’entreprises. 63 100 immatriculations avaient été enregistrées en janvier, et 68 692 pour le mois de février. C’est 83 325 immatriculations de voitures d’entreprises qui ont été relevées pour ce mois de mars. 

 

 

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez-pas de nous suivre sur Facebook, Instagram, Youtube et LinkedIn !

Facebook AutoJM Instagram AutoJM Youtube AutoJM Linkedin AutoJM

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :