Actualité Automobile
13 avr

Immatriculations : un bilan trimestriel dans le rouge

Immatriculations : un bilan trimestriel dans le rouge



Le mois de mars ne fait pas exception à la règle qui régit le marché automobile depuis maintenant 10 mois : les ventes sont en baisse. La pénurie de semi-conducteurs a entraîné de nombreuses conséquences sur l’activité automobile. Une réaction en chaîne s’est déclenchée avec, dans un premier temps, des retards de livraison, puis des problématiques dans la production, et aujourd’hui, des emplois menacés. Le bilan trimestriel n’est donc pas positif, et la situation pourrait perdurer jusqu’à la fin de l’année. 
 

Bilan des immatriculations en mars 2022

Le mois de mars 2022 a enregistré 147 098 immatriculations, soit 19,5% de moins qu’en mars 2021. Peugeot a déclaré une baisse de 33,6% d’immatriculations, contre 14,2% de moins pour Renault et 9,4% de moins pour Citroën. De nombreuses marques automobiles sont à la baisse ce mois de mars 2022 : Opel avec -23,4%, Nissan avec -20%, Fiat avec -27,6%, Toyota avec -20,2%, Audi avec -22,2%, Mini avec -31,4%... etc. 

Quelques constructeurs automobiles arrivent à afficher des résultats en hausse. C’est le cas de Dacia, qui réalise un très beau score de +31,4% d’immatriculations, mais également de Tesla, avec +7,1% d’immatriculations, Kia avec +6,5% d’immatriculations et Hyundai avec +1,8% d’immatriculations. 

Hyundai Tucson
 

Un trimestre plus que négatif

Le cumul des 3 premiers mois de cette année témoigne d’une baisse de 17,3% par rapport à 2021, et de 34,8% par rapport à 2019, soit 365 382 véhicules immatriculés. Le marché automobile peine à revenir à la dynamique d’avant Covid. 

Du côté des constructeurs, les résultats sont majoritairement en baisse sur ce premier trimestre. En comparaison avec les 3 premiers mois de 2021, Peugeot est à -28%, Citroën à -19,8%, DS à -2,6%, Renault à -22%, Dacia à -5,2%, Audi à -17,1%, Volkswagen à -10,2%, Toyota à -20,3%, Ford à -17,1%, Nissan à -24,2%, etc. 

Peugeot nouvelle 308

Mais il y a encore quelques constructeurs qui arrive à rester dans le positif, des miraculés du marché automobile : Alfa Romeo avec +4%, Alpine avec +54,7%, Cupra avec +61,4%,  Hyundai avec +7,2%, Kia avec +3,9% ou encore Tesla avec +46,5%.
 

Les voitures hybrides classiques et voitures électriques ont du succès

Pour le mois de mars 2022, les véhicules électriques s’offrent un beau score de +27,2% pour les immatriculations, quand l’hybride classique affiche une augmentation de 6% d’immatriculations. Dans la catégorie des modèles propres, ce sont les hybrides rechargeables qui semblent plus en peine, avec une baisse des immatriculations de 16,4%.

Pour le premier trimestre 2022, on note donc :

- -5,5% d’immatriculations pour les hybrides rechargeables
- +12,7% d’immatriculations pour les hybrides non rechargeables
- +42,7% d’immatriculations pour les électriques

Le GPL, lui, a également connu un pic de succès avec +31,3% sur le mois de mars, et +14,6% pour le trimestre complet.
 

Top des ventes par modèle

Pour ce mois de mars 2022, c’est la Peugeot 208 qui arrive en tête des ventes, suivie par le Dacia Sandero, la Citroën C3, la Renault Clio et le Renault Captur.



Pour les 3 premiers mois de 2022, c’est le Dacia Sandero qui s’impose comme le véhicule particulier le plus vendu, suivi par la Renault Clio, la Peugeot 208, le Renault Captur et le Dacia Duster

 

 

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook, Instagram, Youtube et LinkedIn !

Facebook AutoJM Instagram AutoJM Youtube AutoJM Linkedin AutoJM

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :