Actualité Automobile
06 mai

La voiture, moyen de transport privilégié pour l’après confinement

La voiture, moyen de transport privilégié pour l’après confinement


La crise actuelle pousse les citoyens à repenser leur mode de déplacement. Alors que nombreux d'entre eux (particulièrement dans les grandes villes) optaient jusqu’à récemment pour les transports en commun, qui facilitaient leurs trajets, les habitués des métros, bus et trams pourraient bien décider de revenir à la voiture. Et pour cause, ces modes de transport ne permettent pas, en cas de forte affluence, de respecter les distanciations sociales. De plus, les sièges ou barres prévues pour se tenir pendant le trajet seront utilisés par de nombreux usagers et ont donc plus de chance d’être porteurs du virus. Le Coronavirus pousseraient donc les Français, en toute logique, à l’utilisation de leur propre voiture (voire l’achat d’une voiture pour les personnes n’en possédant pas). Alors, le nombre d’usagers de la route va-t-il considérablement augmenter après le confinement ?
 

Post-confinement : accumulation de voitures sur les routes ?
 

La solution du télétravail reste d'actualité

La nouvelle est à nuancer. S’il est très probable que des personnes habituées autrefois à se déplacer par les transports en commun viennent à choisir la voiture, nombreux des usagers sont toutefois pas en possession d’un véhicule et ne pourront donc pas changer d’option. De plus, la crise actuelle a permis de mettre en place dans une majorité d’entreprises le télétravail, qui est vivement encouragé même après le confinement. En ayant la possibilité de rester à la maison, de nombreux salariés limiteront leurs sorties et donc les contacts extérieurs. 
 

Mesures prises dans la capitale

A Paris, la Maire Anne Hidalgo a pris de nombreuses décisions pour pallier à l’accumulation de véhicules sur les routes : elle prévoit notamment de doubler le nombre de places sur les parkings relais (qui seront gratuits pour les détenteurs du pass navigo), mais également de créer 50 kilomètres de pistes cyclables dans la capitale. De nombreux vélos ont également été mis à disposition des Parisiens, à moindre prix, pour encourager leur utilisation.



Ces solutions sont indispensables pour éviter des bouchons incontrôlables, mais également pour éviter une augmentation en flèche du taux de pollution. Avec le confinement, les habitants de la capitale ont constaté une meilleure qualité de l’air et l’objectif est de conserver au mieux un air “pure”. La pollution est d’autant plus préoccupante à l'heure actuelle, puisqu'elle affecte “[...] les muqueuses des voies aériennes. Abîmées, elles sont moins robustes et laissent pénétrer le virus” a déclaré Isabella Annesi-Maesano, directrice de recherche à l'Inserm, au Monde. 
 

La voiture, moyen de transport sécurisant
 

Si toutefois la voiture devient un moyen de transport privilégié, on peut alors espérer une reprise en grande pompe des industries du secteur automobile. L’activité reprend déjà petit à petit en France pour les usines automobiles, qui ont dû s’adapter aux nouvelles règles sanitaires en vigueur.

La voiture constitue un espace sécurisant pendant cette période. La voiture est une zone fermée privée où seul l'automobiliste peut accéder, et l’absence de contact avec l’extérieur réduit les risques. Les sociétés de Taxi l’ont bien compris, et les véhicules sont d’ores et déjà équipés de protections transparentes qui séparent le chauffeur de son client afin de limiter les contacts.

taxi


Le déconfinement devrait prendre effet dans les jours à venir, et avec lui le retour au travail de très nombreux Français. Alors, si vous n’avez que trop peu (ou pas du tout) utilisé votre véhicule, voici quelques conseils avant de reprendre la route :

- Veillez à démarrer votre véhicule pour vérifier que la batterie n’est pas déchargée.
- Contrôler vos pneus, qui peuvent se dégonfler même à l’arrêt.
- Vérifiez les freins également : l’immobilité totale crée une usure superficielle qui peut jouer sur les capacités de freinage.
- Vérifiez tous les niveaux : huile moteur, liquide de refroidissement et lave-glace.
- Prenez rendez-vous au contrôle technique si toutefois la date limite est dépassée : un délai supplémentaire de 3 mois a été accordé mais au delà, l’absence de contrôle technique à jour constituera une infraction.

 

 

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez-pas de nous suivre sur Facebook, Instagram, Youtube et LinkedIn !

Facebook AutoJM Instagram AutoJM Youtube AutoJM Linkedin

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :