blog-auto.autojm.fr
Le blog de l'automobile

Salon de Genève
16 mar

L’Alpine A110 : la star du salon de Genève

L’Alpine A110 : la star du salon de Genève

 

 

Renault a fait fort pour cette 87ème édition du salon de l’automobile de Genève. Grâce à l’Alpine A110 version première édition, le stand de Renault a été envahi de passionnés, professionnels et amateurs.

 

Ce modèle vient clore le chapitre des nombreux concepts-cars restés dans le noir : l’Alpine A110 sera commercialisée et reprend les codes de certains concepts-car comme la Renault Vision de 2016. Son nom, qui rappelle la fameuse berlinette des années 1960, permet de marquer le passage du passé au futur.

Pour vous, AutoJM fait un rappel de tout ce que l’on sait sur le modèle sportif et déjà populaire de l’année 2017.

 
Alpine A110 et la version des années 1960

 

Sur ce bijou, la marque au losange a tout misé sur la finesse et la légèreté, ses mesures en témoignent : 1080 kilogrammes à vide, 4,178 mètres de longueur, 1,798 mètres de largeur et 1,252 mètres de hauteur, voilà les dimensions de l’Alpine A110 de Renault. Tout a été pensé pour garder cette légèreté comme point essentiel du modèle. Pas d’aileron ni de becquet, un siège baquet léger, et une puissance à la hauteur grâce à une lourdeur absente. Cette sportive a l’un des rapports poids/puissance parmi les meilleurs de sa catégorie.

 

A l’extérieur, le design reprend les codes de certains modèles, et ne perd rien en beauté : des projecteurs centraux, des optiques oblongues, un moteur en position centrale arrière (propulsion), des badges bleu blanc rouge ou encore une plaque numérotée personnalisée, ce qui est sûr, c’est qu’elle ne passe pas inaperçu. Elle accueille des jantes en aluminium forgé, finition exclusive noir mat. Elle est disponible en trois coloris : Bleu Alpine, Noir Profond, et Blanc Solaire.

 

Jantes et arrière de l'alpine a110

 

A l’intérieur, rien n’a été laissé au hasard et les petits détails permettent de créer un look sport et élégant à la perfection : des boutons centraux, un écran central, des palettes au volant, des sièges monocoques cuir intégral matelassé, une grande lunette arrière… Ils ont été soignés et cela se voit. Les matières reflètent une qualité irréprochable. En prime, l’Alpine A110 est équipée d’un pédalier en aluminium brossé, d’étriers en aluminium, de disques bi-matières avec bol en aluminium, du système audio exclusif focal et de badges tricolores comme sur la carrosserie.

 

Place conducteur dans l'Alpine 110Badge bleu blanc rouge dans la Renault Alpine 110

 

Pour terminer, l’Alpine A110 est, comme on peut s’en douter, un vrai bijou lorsqu’on prend le volant. A l’aise sur les routes de montagne, son poids “plume”, son fond plat type voitures de courses et accompagné d’un diffuseur sur le bouclier permettent d’optimiser la conduite pour une pleine puissance ressentie. 3 modes de conduite sont mis à disposition du conducteur : normal, sport et track. Le freinage sport est également de mise, puisque le modèle est sportif (il concurrence ceux des marques les plus prestigieuses). A savoir, l’Alpine A110 accueille 252 chevaux sur un bloc moteur 1,8 litres quatre cylindres turbo à injection directe, relié à une boîte automatique à double embrayage DTC contenant 7 rapports. Grâce à de nombreux atouts pour accentuer la puissance et créer un vraie conduite sportive, cette Alpine peut atteindre les 100 kilomètres/heure en 4.5 secondes, et peut monter jusqu’à 250 kilomètres/heure, un chiffre bien plus que satisfaisant étant donné son gabarit.

 

Alpine A110 Renault

 

Vous l’aurez compris, l’Alpine A110 est un vrai modèle de compétition pour la marque Renault. Vendue à seulement 1955 modèles en version première édition (un chiffre qui rappelle l’année de naissance de la société “Alpine”), elle a ébloui les yeux d’un nombre conséquent de spectateurs au salon de Genève. Nul doute que la version plus basique devrait battre des records de vente.

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :