Actualité Automobile
19 mai

Le budget automobile des français explose

Le budget automobile des français explose


Le CSA Research a réalisé une étude pour l’assureur lesfurets, afin de mettre l’accent sur le budget des français consacré à leur véhicule. L’inflation actuelle a bien évidemment engendré une hausse des dépenses automobiles, et de plus en plus, les automobilistes redoublent d’efforts pour trouver des solutions qui leur permettent d’économiser.
 

Les prix des véhicules neufs remontent

L’inflation est, certes, une cause qui entraîne une baisse des ventes automobiles, mais c’est loin d’être la seule.

Chronologiquement, c’est d’abord la crise sanitaire liée au Covid 19 qui a instantanément fait chuter les ventes automobiles : avec un confinement de plusieurs semaines, et l’arrêt de la production dans les usines, les ventes automobiles ont presque été gelées. A la sortie de cette période de pause, l’Etat avait instauré une prime à la conversion et un bonus écologique exceptionnels pour relancer les ventes, ce qui avait permis une belle remontée, mais la crise sanitaire n’était pas finie et les ventes n’ont pas réussi à maintenir cette remontée.

Un deuxième problème majeur frappe désormais le marché de l’automobile : la pénurie de semi-conducteurs. La production est fortement ralentie, et les constructeurs ont recours à des décisions exceptionnelles pour assurer leur rentabilité, comme privilégier la production des modèles haut de gamme.

Les délais de production sont rallongés, les délais de livraison le sont donc aussi. Un temps d’attente plus important, des prix à la hausse… Les véhicules neufs ne sont pas dans leur meilleure période. Et ce phénomène entraîne une forte demande sur le marché de l’occasion, ce qui entraîne une augmentation des prix ET une pénurie sur ce marché, une situation inédite pour le marché automobile.

véhicules neufs pas chers
 

Les prix des carburants ne faiblissent pas

La hausse est presque constante depuis quelques mois, et cela n’échappe pas aux automobilistes. Le gazole a connu une forte hausse, tandis que le sans plomb suivait d’un peu plus loin. Pour la première fois depuis l’augmentation, le gazole a, cette semaine, vu son prix au litre diminuer de 7 centimes par rapport à la semaine du 7 mai. Toutefois, les tarifs restent toujours considérablement élevés.
 

Des publics divers mais nombreux à être touchés par la hausse des prix

D’après l’étude menée par le CSA Research, 67% des publics impactés sont les 35-49 ans, et 65% sont des CSP+. Ce sont des personnes qui ont généralement plusieurs voitures pour un même foyer et/ou utilisent beaucoup leurs voitures pour des déplacements professionnels et personnels. Les 18-24 ans (80%), 25-34 ans (76%), les CSP- (75%) et les femmes (68%) seraient même prêts à réduire leurs dépenses dans d’autres domaines comme la santé ou les forfaits téléphone/internet. Les personnes sondées estiment que l’augmentation de leur budget automobile s’élève à 149€ en moyenne sur les 12 derniers mois. 
 

Des solutions pour protéger les portefeuilles

Le télétravail, lorsqu’il est favorisé par les entreprises, permet de limiter ses trajets. Les automobilistes du territoire semblent aussi de plus en plus prêts à passer au vélo ou à la trottinette, à emprunter les transports en commun ou, pourquoi pas, à faire du covoiturage. La solution d’achat d’un véhicule électrique ou hybride est également envisagée, tout comme celle d’utiliser un comparateur d’assurances pour trouver les meilleurs tarifs. 
 

 

 

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook, Instagram, Youtube et LinkedIn !

Facebook AutoJM Instagram AutoJM Youtube AutoJM Linkedin AutoJM

 

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :