blog-auto.autojm.fr
Le blog de l'automobile

Actualité Automobile
13 fev

Les aides à la conduite, ou quand la technologie remplace (presque) le conducteur

Les aides à la conduite, ou quand la technologie remplace (presque) le conducteur

 

Tout d’abord, un petit rappel ! L’aide à la conduite automobile constitue un système actif permettant d’alléger ou faciliter la tâche du conducteur. Les fonctions d’aide à la conduite permettent d’éviter les situations dangereuses, d’assister le conducteur dans sa vision de l’environnement ou encore de libérer le conducteur de diverses tâches qui réduisent son attention.

De plus en plus, les constructeurs automobiles investissent des sommes importantes afin d’équiper au mieux leurs modèles et de se démarquer. Les nouvelles technologies se multiplient et aujourd’hui, l’offre est grande.

Pour vous, nous revenons sur les dernières aides à la conduite créées (ici, nous donnerons leur nom pour les marques Citroën, Peugeot et Renault) et à quoi servent-elles.

La commutation automatique des feux de route : une caméra est placée sur la face avant du véhicule, et détecte la luminosité environnante pendant la conduite. Cette caméra permet de basculer automatiquement en feux de route ou feux de croisement lorsque l’on conduit. Par exemple, lorsque vous êtes en feu de route dans un bois en pleine nuit, si un véhicule arrive sur la route opposée, les feux de route se désactiveront automatiquement.

 

Aide à la conduite reconnaissance des panneaux de vitesseLa reconnaissance des panneaux avec alerte de survitesse : à l’aide d’une caméra (de nouveau) placée à l’avant du véhicule, les différents panneaux s’affichent sur un des écrans situés sur le tableau de bord (écran tactile ou compteur). Cela vous permet d’avoir les informations sans regarder les panneaux depuis votre pare-brise, et également de vous rappeler la limitation de vitesse sur n’importe quelle zone. De plus, si vous dépassez cette limitation de vitesse, un avertisseur sonore ou lumineux s’enclenche pour vous alerter de votre survitesse.

 

Alerte de franchissement involontaire de ligne : lorsque le conducteur franchit une ligne droite ou continue sans activer son clignotant, cela est considéré comme un franchissement involontaire de ligne. La caméra (toujours la même) détecte ce franchissement, et le siège (ou la ceinture) du conducteur se met à vibrer pour l’alerter. Ce système est très utile notamment en cas de somnolence.

 

Assistance active de maintien de voie : dans un but similaire au système précédent, cette aide permet de rouler le plus “droit” possible. Grâce à la caméra située à l’avant de la voiture, le véhicule capte les deux lignes à droite et à gauche du véhicule et fait en sorte de rester le plus stable possible. A l’instar de l’alerte de franchissement involontaire de ligne, ici, c’est la voiture elle seule qui se remet dans le droit chemin, pas besoin pour le conducteur de manoeuvrer avec le volant.

 

Assistance au freinage d’urgence automatique/Active city brake/aide au freinage d’urgence autonome : il fonctionne en complément de l’ABS et l’ESP. Ce système est utilisé lors d’un freinage d’urgence en cas de collision imminente avec une voiture, un piéton, ou autre événement. Plus clairement, il se déclenche lorsque le conducteur freine de façon agressive et poussée, le côté urgent décelée par la voiture va créer une pression importante, comme si un deuxième frein était utilisée par une force puissante. Couplée à l’ABS et l’ESP, il permet un freinage d’urgence rapide, et sans répercussion sur le véhicule (perte de contrôle, dérapage).

 
Alerte attention conducteur : grâce à la caméra située à l’avant du véhicule, le système se met en route dès que celui-ci fait de nombreux écarts de trajectoire. A l’aide d’un signal sonore et d’un message, il avertit le conducteur de sa conduite “dangereuse”. Après plusieurs signaux, un message apparaîtra afin de suggérer au conducteur de s’arrêter.

 

La “coffee break” alerte/alerte temps de conduite : ce système détecte le temps de conduite et suggère une pause café après 2 heures de conduite.

 

Surveillance d'angles morts sur Peugeot Citroën Renault

Alerte risque de collision/alerte de distance de sécurité : grâce à des détecteurs situés à l’avant du véhicule, la distance par rapport à la voiture précédente est contrôlée. Lorsqu’elle diminue trop, une alerte permet de réagir à cet écart se rétrécissant et faire le nécessaire pour éviter la collision.

 

Surveillance des angles morts : une caméra ou un radar est placé au niveau des rétroviseurs. Dès lors qu’un véhicule s’apprête à dépasser, le conducteur reçoit une alerte afin de ne pas faire de dépassement pendant ce même moment.

 

 

Vous l’aurez compris, toutes ces technologies sont un véritable coup de pouce pour les conducteurs. Seulement, il existe de nombreuses conditions pour pouvoir les activer : ne pas dépasser ou être en dessous d’une certaine vitesse, paramétrer les conditions d’utilisation… etc.  

 

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :