Actualité Automobile
22 jan

Les françaises ne plaisent plus !

 C'était en 2005, PSA Peugeot Citroën et Renault roulaient des mécaniques. Avec plus de 25 % de part de marché en Europe, la "voiture à vivre" à la française trouvait plaisait beaucoup en Europe Le vieux continent. La 206, la Clio ou la Citroen C4 faisaient encore rêver les amoureux de l'auto tricolore. VW, lui, ne possedait que 17 % de part de marché... Sept ans après, c'est le retournement complet. Du haut de ses 25 % de part de marché, l'Allemand regarde ses deux concurrents français, qui ne vendent plus qu'une voiture sur cinq en Europe, se débattre dans la crise automobile actuelle.
En chute sur tous les marchés, notamment dans le sud de l'Europe où ils sont historiquement bien installés, Renault et PSA doivent se restructurer en profondeur. Alors que PSA va fermer d'ici 2014 l'usine d'Aulnay, au nord de Paris, Renault, dont l'Etat détient encore 15,01 %, multiplie les accords de compétitivité sur ses sites européens. (la suite)

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :