Actualité Automobile
23 dec

Les voitures cultes des films Français

Les voitures cultes des films Français

 

S’il y a bien un domaine dans lequel l’automobile trouve sa place, c’est le cinéma. Sur petit ou grand écran, de nombreux véhicules aujourd’hui légendaires ont servi d’allié à des acteurs de grande renommée. Le cinéma Français n’y échappe pas ! Retour sur les véhicules des films français cultes.

 

La 2CV de Citroën

Culte dans de nombreux films, elle a souvent accompagné le célèbre Louis de Funès ou ses collaborateurs au gré de leurs aventures. Et elle fut mythique dans le film Le Corniaud, sorti en 1965, pour la célèbre scène où elle tombe littéralement en ruine (vidéo). Pour la petite histoire, elle a dû être “désossée” et pré-découpée en quelques 250 morceaux avant d’être rassemblée par de simples crochets. Le pare-choc contenait 250 boutons électriques qui, une fois enclenchés par le choc de l’accident, provoquaient la chute - en une séquence bien précise - des pièces différentes. La vitesse de marche de la voiture avait même été pré-calculée pour que Bourvil, qui jouait l’acteur et le cascadeur dans cette scène, ne soit pas blessé. De cette scène est d’ailleurs apparue la phrase culte “maintenant, elle va marcher beaucoup moins bien forcément”. 

 

La Cadillac Deville

Comme la précédente, cette voiture a été l’une des stars du film Le Corniaud. Le coupé Deville est un dérivé du Club Coupé de la série 62, mais sans montant central. Ce modèle de Cadillac apparaît en 1949, avec un moteur V8 de 5,4 litres et 160 chevaux. De nombreux restylages se sont succédés : nouvelle carrosserie, nouveau châssis, lignes plus tendues, capot plus long… Le moteur est devenu un 6,4 litres de 325 chevaux et la Deville a accueilli la boîte automatique Hydra-matic.

cadillac le corniaud

DS 19

Cette voiture mythique est apparue dans le film Le Cerveau de 1969Jean-Paul Belmondo et Bourvil se donnent la réplique. On se rappelle notamment de la célèbre course poursuite lors de laquelle la DS 19 est coupée en deux. Et si ce modèle a plu en France, il a également été utilisé dans des films américains - comme Retour vers le Futur 2 -, dans des séries américaines - comme Mentalist - et dans d’autres films français comme Les Tontons Flingueurs ou Fantomas. Là encore, c’est De Funès qui fut accompagné par ce modèle. La DS 19 est appréciée pour sa suspension hydropneumatique et la direction assistée, un luxe à cette époque.

voiture Le Cerveau film

Renault 4 F4

Et qui de mieux que Godefroy et Jacquouille pour détruire cette voiture populaire de la marque au losange ? Cette scène mythique a donné un rôle de choix à cette Renault 4, passée à tabac par Christian Clavier (Jacquouille) et Jean Reno (Godefroy). Ce modèle s’est vendu à plus de 8 millions d’exemplaires entre 1960 et 1980. A cette époque, elle est d’ailleurs le modèle référent de nombreuses administrations comme les pompiers, les gendarmes et la poste… Mais dans la vraie vie, aucun facteur n’a subit le même sort que dans cette scène du film Les Visiteurs, sorti en 1993.

 

Peugeot 406

Si je vous dis vitesse, courses et Samy Naceri… C’est bien évidemment au film Taxi que je fais allusion. Et quel film ! Très apprécié du public, le rôle le plus marquant reste sans aucun doute celui de la Peugeot 406, qui fait office de taxi un peu particulier qui peut se transformer en une vraie voiture de course. La 406 est d’ailleurs actuellement en vente en Russie pour près de 3200 euros seulement. Légèrement modifiée, on peut lire dans son descriptif : 19 ans, 283 000 kilomètres, moteur 4 cylindres 1,8 litres et 116 chevaux, direction assistée, ESP, ABS, vitres électriques avant et rétroviseurs chauffants. Le plus ? Si quelqu’un touche cette voiture, une alarme se déclenche et pas n’importe laquelle… Puisqu’il s’agit de la musique officielle du film.

taxi

Facel Vega Facellia

Cette voiture passe aux mains du très grand Jean Dujardin qui joue l’espion dans le film OSS 117 : Le Caire, Nid d’Espions - sorti en 2006 - aux côtés de Bérénice Béjo, elle aussi conductrice de la Facellia. Ce modèle a été reconnu notamment grâce aux courses dans lesquelles des pilotes l’ont emmené sur le podium : en 1961, on l’aperçoit sur le podium du Rallye Monte-Carlo, au Rallye Lorraine en tête des “plus de 1600m3”, et également au Tour de France Automobile. En 1962, à nouveau, La Facel Vega Facellia se fait une place parmi les meilleures au Rallye Monte-Carlo.

oss 117 voiture

Renault 4L

Pour terminer, on retrouve à nouveau la marque au losange, quelques 40 années plus tard, aux côtés de Dany Boon et Benoît Poelvoorde dans le célèbre film Rien à déclarer. Elle sera l’outil du duo de douaniers le plus connu du cinéma français, rassemblés à la frontière Belge. La 4L est dotée de suspensions hydrauliques, et d’une carrosserie sport avec ailes élargies, spoiler, prise d’air et aileron.

renault 4l

 

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez-pas de nous suivre sur Facebook, Twitter, Instagram, Youtube et Snapchat !

Facebook AutoJM Twitter AutoJM Instagram AutoJM Youtube AutoJM Linkedin

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :