Actualité Automobile
30 nov

Malus auto : ce qui change au mois de janvier

Malus auto : ce qui change au mois de janvier


Il y a quelques semaines, la Ministre de la Transition Écologique a annoncé un report de la nouvelle prime à la conversion et du nouveau bonus écologique. Alors que ces aides à l’achat devaient être diminuées au 1er janvier 2022, les montants actuels sont reconduits jusqu’au 1er juillet 2022 pour continuer de motiver les automobilistes à l’achat de véhicules propres. Et parce que l’Etat cherche avant tout à encourager l’achat des modèles écologiques, le malus automobile aura, lui, droit à une mise à jour pour ce début d’année. On fait le point sur le malus auto 2022 et le nouveau malus au poids. 
 

Malus écologique : nouvelles règles pour 2022

Alors que le malus écologique était jusqu’ici appliqué aux véhicules émettant 133 gr de CO2 par kilomètre (et plus), il sera, au 1er janvier, applicable sur les modèles à partir de 128 gr de CO2 par kilomètre. Le montant sera de 50€ pour les véhicules à 128 gr, et ira jusqu’à 40 000€ pour les voitures au-dessus de 223 gr. Le plafond passera donc de 30 000€ à 40 000€, et de 218 gr à 223 gr. Le montant du malus ne pourra pas excéder 50% du prix du véhicule. 
Les modèles les plus puissants qui seront désormais taxés à 40 000€ sont sans surprise les plus puissants et coûteux du marché. On relève notamment l’Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio, au prix initial de 89 700€, l’Audi RS4 Avant à 98 410€ ou encore la BMW M3 à 102 000€. 

malus 2022
 

Malus au poids pour les véhicules
 

Les voitures de plus de 1,8 tonne condamnées

Le malus au poids fera quant à lui son entrée au 1er janvier 2022. Au-delà de 1,8 tonne, les véhicules seront soumis à une taxe au poids avec 10€ à régler par kilogramme supplémentaire. Les familles nombreuses (au moins 3 enfants à charge) et familles d’accueil pourront bénéficier d’une réduction de ce malus (sous conditions). Enfin, les véhicules hybrides rechargeables et électriques seront exemptés de ce malus. 
 

Un malus au poids qui concerne peu de modèles...

Mis en place suite à la demande de la Convention Citoyenne pour le Climat, il avait pour but premier de faire baisser les ventes de SUV, ces modèles qui ont la cote depuis plusieurs années et qui, à cause de leur gabarit, sont plus polluants que des citadines ou berlines. Mais en réalité, peu de SUV seront concernés par la réglementation liée à ce malus puisqu’ils sont peu à dépasser 1,8 tonne. D’après le journal Sud Ouest, aucun des 20 SUV les plus vendus n’est concerné par le malus. 

SUV 2021

Aucune évolution n’est pour l’instant annoncée concernant cette nouvelle taxe. Mais on a fort à parier qu’elle devrait, d’ici 1 ou 2 ans, évoluer de façon négative ! C’est le moment ou jamais d’acheter une grosse voiture si vous êtes intéressé par ces modèles. 

 

 

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook, Instagram, Youtube et LinkedIn !

Facebook AutoJM Instagram AutoJM Youtube AutoJM Linkedin AutoJM

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :