Actualité Automobile
12 dec

Prime à la conversion 2019 : une surprime pour les foyers les plus modestes

Prime à la conversion 2019 : une surprime pour les foyers les plus modestes

Reconduite en 2019 après avoir changée de nom (anciennement “Prime à la casse”), la prime à la conversion veut rendre plus accessible les véhicules les moins polluants. Cette année, une super prime à la conversion est disponible pour les foyers les plus modestes. 

Quelles conditions pour profiter de la prime à la conversion version 2019 ?

Les conditions et les montants de la prime à la conversion varient en fonction du type de véhicule dont on se “débarrasse”, du type de véhicule acheté ainsi que des niveaux de revenus.

Pour un foyer imposable

  • Le véhicule détruit doit être un diesel immatriculé avant 2001 ou un essence immatriculé avant 1997.

Le véhicule acheté peut être :

  • Un véhicule électrique ou hybride rechargeable d’occasion ou un véhicule essence Crit’air 1, neuf ou d’occasion (prime de 1000€).

  • Un véhicule électrique ou hybride rechargeable neuf (prime de 2500€).

Pour un foyer non imposable :

  • Le véhicule détruit doit être un diesel immatriculé avant 2006 ou essence immatriculé avant 1997.

Le véhicule acheté peut être :

  • Un véhicule essence/diesel Crit’air 1 ou 2, neuf ou d’occasion (prime de 2000€).

  • Un véhicule électrique ou hybride rechargeable, neuf ou d’occasion (prime de 2500€).

Une prime doublée pour les foyers les plus modestes 

La prime à la conversion, qui a connu une forte hausse en 2018 avec plus de 250 000 demandes, se voit aujourd’hui doublée dans certains cas.

L’augmentation de la prime est uniquement dédiée aux foyers non imposables qui ont un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 6300€ ou qui effectuent plus de 60 kilomètres pour se rendre sur leur lieu de travail. Elle passe désormais de 2000€ à 4000€ pour l’achat d’un véhicule thermique peu polluant et de 2500€ à 5000€ pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables. Rappelons également que cette année, la prime pour les foyers non imposables souhaitant acquérir un véhicule hybride s’élève à 2500€ contre 2000€ en 2018. 

Cette décision de l’État, qui peine néanmoins à rattraper son retard dans le remboursement de l’année passée, devrait donner un réel coup de pouce aux personnes souhaitant se procurer un véhicule moins polluant et plus économique. 
Selon des estimations, cette revalorisation de la prime de conversion ne devrait toucher “que” 20% des ménages actifs les plus modestes.

Cet article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir en commentaire :)
ET SURTOUT… N’oubliez-pas de nous suivre sur Facebook, Twitter, Instagram, Youtube et Snapchat !

AutoJM AutoJM AutoJM AutoJM AutoJM 

 

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :