Faits Divers
11 oct

Prime à la conversion, malus écologique : toutes les infos pour 2019

Prime à la conversion, malus écologique : toutes les infos pour 2019

La prime à la conversion reconduite en 2019

Dans la première mouture du projet de loi de finance 2019, la prime à la conversion est reconduite en 2019. Le ministère confirme que la prime à la conversion serait maintenue en 2019. La prime concerne les véhicule acheté Crit’Air 0, 1 et 2 (produits après 2010), émettant moins de 130 grammes de CO2 par kilomètre. Elle est de 1 000 euros, pour la mise à la casse d’un diesel d’avant 2001, ou d’une essence d’avant 1997. La prime grimpe jusqu'à 2 500 euros pour une voiture électrique et s'applique également aux deux-roues sans conditions de revenus.

Tous les ménages français peuvent bénéficier de cette prime mais il y a un avantage supplémentaire si vous n'êtes pas imposables.

Vous êtes imposable

Bénéficiez d'une remise de 1 000€ pour l'achat d'un véhicule de - de 130g /CO2 ou un véhicule hybride. En contrepartie, vous devez "abandonner" votre ancien véhicule essence immatriculé avant 1997 ou diesel avant 2001.

Vous n'êtes pas imposable

Bénéficiez d'une remise de 2 000€ pour l'achat d'un véhicule de - de 130g /CO2 ou 1 000€ pour un véhicule hybride. En contrepartie, vous devez "abandonner" votre ancien véhicule essence immatriculé avant 1997 ou diesel avant 2006.

Le saviez-vous ?
Si votre véhicule n'est pas éligible à la prime à la conversion, AutoJM s'engage à vous reprendre votre voiture d'occasion. Nous travaillons en partenariat avec plusieurs marchands spécialisés dans l’occasion. Lorsque vous nous soumettez votre reprise nous transmettons les caractéristiques de celle-ci à nos partenaires et retenons l’offre la plus intéressante. Nous appliquons alors une marge de fonctionnement minimale qui vous garantit une valeur de reprise optimale.

Le malus écologique se durcit.

Le Projet de loi de Finance 2019 prévoit un durcissement du malus écologique. Le seuil de déclenchement serait abaissé à 117 grammes de CO2 par kilomètre (contre 120 actuellement).

Le barème est inchangé et débutera donc à 117g avec 50 euros de malus. Le malus pourra aller jusqu’à 10 500 euros pour les modèles émettant plus de 185 g de CO2/km.

 

Cet article vous a intéressé ? Faites-le nous savoir en commentaire :)
ET SURTOUT… N’oubliez-pas de nous suivre sur Facebook, Twitter, Instagram, Youtube et Snapchat !

AutoJM AutoJM AutoJM AutoJM AutoJM

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :