Automobile Renault
10 jul

Renault Espace, passage par un restylage

Renault Espace, passage par un restylage

 

Après 35 ans d’existence, la marque au losange continue d’accorder une attention particulière à son monospace attitré. Le Renault Espace s’offre un restylage pour revenir plus moderne en 2020, et marquer une dernière fois les esprits. Car oui, la marque l’a annoncé : l’Espace de Renault va tirer sa révérence après cette 5ème génération… Peut-être pour laisser place à un SUV. Mais quels sont les changements opérés pour cette nouvelle et dernière version ?

 

Création du Renault Espace

Le Renault Espace est parmi les monospaces familiaux les plus populaires. Il s’est fait une place pérenne au sein du marché automobile français et est reconnu comme une automobile fiable pour les familles nombreuses et confortable sur courts et longs trajets. C’est en 1984 que l’Espace voit le jour, après une idée tout droit venu du PDG de Matra Philippe Guédon. Il souhaitait importer sur le marché Européen le concept de “van” Américain, et créer un véhicule familiale spacieux et ludique à la fois. L’Espace fut l’un des premiers de sa catégorie et connu un succès dès son lancement. La machine était lancée, et pas des moindres, puisque ce sont près de 5 générations d’Espace qui se sont succédées jusqu’à aujourd’hui :

- Espace 1 en 1984
- Espace 2 en 1991
- Espace 3 en 1996
- Espace 4 en 2002
- Espace 5 depuis 2015 (photo ci-dessous)

renault espace

Le restylage qui sera commercialisé pour cette année 2020 ne constitue pas une 6ème version mais une amélioration de la génération en cours. Que sait-on sur ce nouvel Espace ?

 

Nouveau Renault Espace 2020

Esthétiquement, rien d’extravagant : la familiale se veut déjà moderne alors cette nouvelle version n’accueille que des nouveaux feux de jour affinés, un bouclier redessiné, et des canules d’échappement à forme ovale.Elle inaugure une nouvelle couleur Rouge Millésime. A l’intérieur, la console centrale a été redessinée et offre désormais une nouvelle zone de rangement fermée, un chargeur à induction situé sous le levier de vitesse, un nouvel écran 9,3 pouces qui a engendré la réorganisation des touches autour, et une nouvelle instrumentation de 10 pouces numérique.

tableau de bord espace

Si le design n’arbore pas de changement capital, c’est avec ses nouvelles technologies que le véhicule pourrait bien se démarquer et faire peur à la concurrence : le Renault Espace 5 II adopte les feux de route adaptatifs à LED Matrix Vision qui, couplés à une caméra frontale détectant les véhicules en approche, s’ajustent automatiquement afin de garder une visibilité optimale sans besoin d’intervention du conducteur.

Le monospace entre dans l’ère de la conduite autonome : à l’aide au maintien dans la voie s’ajoute le régulateur de vitesse actif (utilisable de 0 à 160 km/h), afin que le véhicule garde le contrôle de la trajectoire et la vitesse notamment sur autoroute et dans les bouchons. Un plus qui ne devra pas empêcher le conducteur de surveiller la route, bien entendu. L’aide au stationnement automatique est également plus autonome : le véhicule peut se garer sans que le conducteur n’ait à toucher l’accélérateur ou le frein. La surveillance des angles morts est plus précise grâce à de nouveaux radars, qui alertent le conducteur sur le trafic lors des manoeuvres en marche arrière. Enfin, on retrouve des aides à la conduite telles que l’alerte de franchissement de ligne et l’alerte de somnolence.

Niveau motorisations, pas de changements : on retrouve le moteur essence 1,8 TCE 225 chevaux, mais également les moteurs diesel DCi 160 et 200 chevaux. Toutes les versions sont proposées avec la boîte à double embrayage EDC, à 7 rapports pour le moteur Essence et à 6 rapports pour les versions Diesel.

espace 5

Le coffre accueille 2125 litres de volume de chargement à son maximum, le monospace sera toujours disponible en 5 et 7 places. Il dispose de 3 sièges individuels à l'arrière, commandables électriquement depuis des boutons situés dans le coffre et qui permettent de rabattre les sièges sans manipulation. En option, 2 strapontins supplémentaires permettent d'offrir 7 places. Bien que peu spacieuses, ces 2 places supplémentaires sont pensées pour réduire au minimum la place disponible dans le coffre. 

De nombreux journalistes automobiles ont pu se lancer dans les essais de ce Renault Espace. C'est l'Espace 5 en 2 litres DCi de 200 chevaux qui s'est prêté à l'expérience de l'essai :

- Le journaliste de Largus a apprécié les larges surfaces vitrées et montants de pare-brise fins qui offrent une visibilité maximale. L'Assistant Autoroute et Trafic et efficace et sans à-coups. Le moteur est bruyant par moment, mais le Renault Espace reste agréable à conduire notamment grâce au system 4Control qui améliore la maniabilité à vitesse lente. 

- Du côté de Caradisiac, le conducteur a relevé la qualité de la suspension pilotée, des 4 roues directrices et du châssis. La boîte à double embrayage peine quelques peu et entraîne une surconsommation par moment. La garde au toit a été réduite de 5 cm et avec la position de conduite surélevée, la marge entre sa tête et le pavillon est courte. Mais le confort reste plutôt un bon point.

 

 

 

 

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez-pas de nous suivre sur Facebook, Instagram, Youtube et Linkedin !

Facebook AutoJM Instagram AutoJM Youtube AutoJM Linkedin

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :