Actualité Automobile
04 jun

Baisse des immatriculations en mai 2021

Baisse des immatriculations en mai 2021
 


Pour le mois de mai 2021, l’allègement des restrictions sanitaires a permis au marché automobile français de poursuivre sa remontée sur ce cinquième mois, affichant un total de 141 041 voitures neuves immatriculées. Bien que, en comparaison avec le mois de mai 2020, les immatriculations de voitures neuves ont progressé, les ventes ne sont toujours pas au même niveau qu’en 2019. 
 

Le marché automobile reste fragile par rapport à mai 2019 

Dans l'ensemble, le marché automobile français est resté fragile en mai 2021 avec une baisse des ventes de 27,28 % par rapport aux chiffres d'avant la pandémie, en mai 2019. Par rapport à mai 2020, le marché est en hausse de 46,45 % avec 141 041 immatriculations de voitures neuves. Il faudra désormais attendre la rentrée de septembre pour espérer une hausse importante au second semestre. 

voitures neuves pas cher
 

Les immatriculations en baisse pour les voitures diesel

Les ventes de voitures hybrides ont dépassé en mai les ventes de voitures diesel sur le marché automobile. Ainsi, les hybrides ont représenté 26 % des ventes de voitures neuves avec 36 221 immatriculations, contre 22 % pour les diesels, alors que ces dernières représentaient plus de 70 % des immatriculations en 2012. Cette baisse des ventes de voitures diesel, poussée par les bonus gouvernementaux, pourrait encore s’accentuer après le 1er juillet, lorsque les diesels ne seront plus éligibles au dispositif de prime à la conversion. Concernant les voitures électriques, elles poursuivent leur développement et maintiennent une part de marché de 8 % en mai, avec 11 562 immatriculations.   



 

Les voitures d'occasion se vendent bien, mais sont de plus en plus anciennes

De son côté, le marché de l'occasion poursuit sur sa direction observée depuis le début de l'année, avec un niveau proche voire supérieur à celui d'avant la crise grâce à ses 471 823 immatriculations. Cette hausse profite notamment aux modèles de plus de dix ans, soit les moins chers, dont la part de marché est passée de 41 % en mai 2019 à 45,5 % en mai 2021. 
 

Les marques automobiles fortement affectées ? 

Avec l’accumulation des cinq premiers mois de l’année 2021, le marché français enregistre une baisse de 22,69 % par rapport à 2019 pour un total de 723 258 véhicules immatriculés. Bien que ses ventes aient baissé de 27,78 % par rapport à l’année 2019, le constructeur Renault est en tête avec ses 26 168 ventes, aidé par le succès du modèle Clio, en top vente pour ce mois de mai avec 8 828 exemplaires écoulés. Quelques marques parviennent cependant à enregistrer des chiffres en hausse par rapport à 2019 comme Hyundai (+ 10,7 %), Skoda (+ 2,9 %), Toyota (+ 2,6 %) et Mini (+ 1,9 %). Cependant, Renault et les autres groupes français enregistrent une baisse de 35,01 % pour une part de marché de 56,73 %. Le groupe Stellantis affiche une diminution de 39,84 % de ses ventes : pas si étonnant quand on constate que Peugeot a enregistré -35% d’immatriculations et Citroën -42% d’immatriculations.


clio pas cher

 

 

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez-pas de nous suivre sur Facebook, Instagram, Youtube et LinkedIn !

Facebook AutoJM Instagram AutoJM Youtube AutoJM Linkedin AutoJM

  

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :